Agrégateur de flux

Chez AMD, les noms des processeurs sont optimisés pour vos recherches Google

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 15:00

AMD dévoile une nouvelle gamme de 5 processeurs à destination des Chromebooks. Le plus important est dans le nom des processeurs.

Si vous suivez de près l’actualité des processeurs, vous connaissez peut-être une petite astuce que certaines marques comme AMD, Nvidia ou Intel peuvent utiliser pour sortir d’anciens processeurs sous un nouveau nom afin de leur donner l’aspect du neuf.

AMD repousse les limites de cette stratégie en annonçant une gamme de nouveaux processeurs AMD Athlon et Ryzen pour les Chromebooks. Et le plus important est dans le nom des produits.

Une nouvelle gamme pas si neuve

En effet, AMD a dévoilé 5 nouveaux processeurs, dont deux AMD Athlon 3000 et trois AMD Ryzen série 3000. Malgré le nom qui peut laisser supposer qu’il s’agisse de puces basées sur l’architecture Zen 2, le fabricant a plutôt choisi de réutiliser les architectures AMD Zen et Zen+ gravées respectivement en 14 et 12 nm.

Surtout, au-delà des caractéristiques techniques, on se rend vite compte que le nouveau AMD Ryzen 7 3700C est en tout point identique au Ryzen 7 3700U lancé début 2019. De même pour le Ryzen 5 3500C qui reprend les mêmes caractéristiques que le Ryzen 5 3500U, ou encore l’Athlon Gold 3150C qui est un clone de l’Athlon Gold 3150U.

Une histoire de SEO

Nous avons interrogé AMD pour comprendre pourquoi la marque prenait la peine de ressortir des processeurs aussi similaires, à un changement de nom près. La marque n’a pas cherché à nier la manoeuvre et nous a expliqué qu’il s’agit d’une méthode pour aider le consommateur à trouver plus facilement des produits AMD bien ciblés.

Par exemple, si vous cherchez des machines avec un AMD Ryzen 3700C, vous serez sûr de trouver des Chromebooks, alors qu’une recherche avec le nom Ryzen 3700U vous pointera plutôt vers des PC sous Windows.

Un pas en avant pour AMD sur le marché du Chromebook

C’est aussi l’occasion pour AMD de faire le point sur sa conquête du marché face à Intel et ARM. De ce côté, AMD annonce avoir convaincu Asus, HP et Lenovo de développer des Chromebooks avec ses « nouveaux » processeurs. Ce sont au moins 6 nouveaux Chromebook qui sortiront avant la fin de l’année avec des solutions AMD.

Catégories: Mobile

Jabra Elite 85t officialisés : la réduction du bruit active est enfin de la partie

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 15:00

Les Jabra Elite 85t viennent d'être officialisés. Ces nouveaux écouteurs true wireless apportent enfin la réduction du bruit active sur les produits de la marque danoise.

Les Jabra Elite 85t ont été officialisés le 22 septembre 2020 // Source : Jabra

Jabra jouit d’un gros savoir-faire en matière d’écouteurs true wireless et se démarque notamment par ses appareils confortables dans les oreilles et profitant d’une bonne autonomie. Il manquait cependant encore une qualité très demandée par les utilisateurs : la réduction du bruit active. Avec les nouveaux Jabra Elite 85t, cette absence est enfin comblée.

Les Jabra Elite 85t // Source : Jabra

La marque danoise est en effet toute fière de présenter des écouteurs qui promettent de préserver les gros atouts de la génération précédente — Elite 75t — avec un minimum de sacrifice tout en y ajoutant la réduction de bruit active. Voici donc ce que nous avons au programme avec les Jabra Elite 85t.

Un format « semi-ouvert »

Les embouts ont toujours un format intra-auriculaire, mais la taille de la tige qui s’enfonce dans l’oreille a été réduite. La marque évoque ainsi un design « semi-ouvert ». Les oreillettes voient leur poids augmenter à 6,9 grammes chacune, c’est seulement 1,2 gramme de plus par rapport à la génération précédente tandis qu’on gagne 2 petits millimètres en hauteur.

Vue décomposée du Jabra Elite 85t // Source : Jabra

Le poids supplémentaire s’explique en partie par l’intégration de six microphones permettant d’atténuer efficacement le bruit autour de vous ou, au contraire, vous faire entendre les sons importants quand vous n’avez pas la réduction de bruit pleinement activée. Les Jabra Elite 85t s’équipent aussi de haut-parleur de 12 mm pour assurer un son « riche et clair » selon la marque, aussi bien en musique qu’en appel.

Pour aller plus loin
AirPods et alternatives : les meilleurs écouteurs sans fil Bluetooth

Pour les codecs audio, ce produit va au plus simple en étant compatible SBC et AAC.

La réduction du bruit a un léger impact sur l’autonomie

C’est sur l’autonomie que les Jabra Elite 85t ont dû faire quelques concessions sans non plus perdre trop d’endurance. On nous promet donc 5,5 heures d’utilisation sur batterie pour chaque embout et un total de 25 heures en comptant le boîtier de rangement et de recharge. Ces chiffres sont valables avec la réduction du bruit activée. Sans cette fonctionnalité, on passe à 31 heures d’autonomie avec le boîtier pour 7 heures sur chaque oreillette. Notez que la charge sans fil est de la partie, pour le filaire, il faut passer par un port USB-C.

Les Jabra Elite 85t et leur boîtier de recharge // Source : Jabra

Les Jabra Elite 85t s’utilisent avec l’application Jabra Sound+ qui offre un égaliseur et une option MySound permettant d’ajuster la qualité d’écoute en fonction de votre profil. C’est depuis cette app également que vous gérerez l’intensité de la réduction du bruit active de vos écouteurs. Les écouteurs supportent le Bluetooth 5.0 avec une portée allant jusqu’à 10 mètres.

Jabra Sound+

Gratuit APK Prix et disponibilité des Jabra Elite 85t en France

Les Jabra Elite 85t seront disponibles en France au moins à partir de début novembre, voire à la toute fin du mois d’octobre, en fonction de la manière dont vont s’organiser les différents revendeurs.

Les différentes finitions des Jabra Elite 85t // Source : Jabra

Comptez sur un prix officiel de 249 euros. Notez que l’ensemble de la gamme Elite 75t a droit à une mise à jour apportant également la réduction du bruit active, mais avec moins de finesse dans les paramètres.

Catégories: Mobile

OnePlus 8T : date de sortie, prix, specs… tout ce que l’on sait

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 14:00

À quelques semaines du lancement du OnePlus 8T, on fait le point sur ce que l'on sait du futur smartphone. Date de sortie, prix, caractéristiques techniques, version « Pro »... on vous dit tout.

OnePlus 8T // Source : OnLeaks x Pricebaba

Comme tous les ans désormais, on s’attend à ce que OnePlus lance un ou plusieurs nouveaux smartphones sur le second semestre, marqués de la lettre T. Nous avons recueilli toutes les informations au sujet du OnePlus 8T afin de les condenser ici.

Y aura-t-il un OnePlus 8T Pro en 2020 ?
  • Tout porte à croire que non, le OnePlus 8T Pro ne sera pas lancé en 2020.

OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro. OnePlus 7T et OnePlus 7T Pro. OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro… la marque a pris l’habitude depuis un an et demi de décliner ses nouveaux smartphones en deux variantes et on pourrait s’attendre à ce qu’il en soit de même pour le prochain modèle.

Néanmoins, tout porte à croire que ce ne sera pas le cas. Plusieurs rumeurs laissent entendre que le OnePlus 8T Pro n’existe pas et toutes les premières informations se concentrent sur le OnePlus 8T uniquement. Ce serait donc le seul téléphone OnePlus haut de gamme à sortir en ce deuxième semestre 2020.

Il n’est pas impossible toutefois que le OnePlus 8T Pro voit tout de même le jour un peu plus tard. Sur le site officiel, on a pu consulter l’espace d’un instant une documentation au sujet de ce smartphone, laissant penser qu’il sera commercialisé plus tard, ou qu’il a au moins été envisagé en interne avant d’être abandonné.

Le OnePlus 8T aura-t-il un écran plat ou incurvé ?
  • Tous les visuels du OnePlus 8T montrent un écran plat.

Que ce soit le design présenté par OnLeaks ou celui aperçu dans la Developer Preview d’Android 11, les premiers visuels du smartphone dévoilent une façade bien plate, dépourvue de bords incurvés. Le OnePlus 8T devrait donc faire l’impasse sur ce gimmick pourtant présent sur les OnePlus 8 et 8 Pro (et les précédentes versions Pro).

On peut regretter ce choix d’un point de vue esthétique et immersif, mais il faut avouer que OnePlus — et plus généralement Android — gère mal les touches involontaires sur les bordures d’écran. Sur les OnePlus 8 et 8 Pro, les faux positifs sont nombreux et les bords d’écran difficiles à utiliser avec précision.

Quelles specs pour le OnePlus 8T ?
  • Écran 120 Hz.
  • Snapdragon 865.
  • 8/128 Go ou 12/256 Go.
  • Charge rapide 65 W.

Les premières informations concernant les caractéristiques techniques du OnePlus 8T montrent un smartphone qui trouve un juste milieu entre le OnePlus 8 et le 8 Pro, tout en apportant sa petite touche personnelle.

Contrairement à ce à quoi l’on pouvait s’attendre, le OnePlus 8T n’aurait pas de SoC Snapdragon 865+, mais un Snapdragon 865, comme en début d’année. Il faut dire que la dernière puce de Qualcomm est apparemment très chère et n’apporte pas beaucoup plus de puissance, d’autant que le S865 est déjà loin devant sa concurrence.

En revanche, le OnePlus 8T opterait pour un écran 120 Hz, tout comme le OnePlus 8 Pro. Pour rappel, le OnePlus 8 était pour sa part équipé d’un écran 90 Hz « seulement ». Il resterait néanmoins sur une dalle Full HD+ de 6,55 pouces.

Les premiers teasers de OnePlus parlent d’ailleurs d’un « téléphone qui bouge encore plus vite ».

Lien YouTube

Pour ce qui est de la mémoire, OnePlus opterait pour les mêmes configurations qu’en début d’année : 8 Go de RAM et 128 Go de stockage ou 12 Go de RAM et 256 Go de stockage.

Enfin, Pricebaba et OnLeaks indiquent que le OnePlus 8T embarquerait une batterie d’une capacité de 4500 mAh pouvant être rechargée à 65 W. C’est plus que deux fois plus rapide que les modèles précédents qui étaient limités à 30 W.

Combien d’appareils photo sur le OnePlus 8T ?
  • 4 au dos (dont 2 à l’utilité discutable).
  • 1 en façade.

Les premières fuites concernant le OnePlus 8T indiquent que le OnePlus 8T devrait être équipé comme suit en photo :

  • Capteur principal de 48 Mpx ;
  • Ultra grand-angle de 16 Mpx ;
  • Macro de 5 Mpx ;
  • Module de profondeur (pour le mode portrait) de 2 Mpx ;
  • Caméra frontale de 32 Mpx.

Le choix des modules dédiés à la macro et au mode portrait reste très discutable. On l’a vu sur le OnePlus 8, un capteur de 5 Mpx ne fait pas des merveilles et l’ultra grand-angle de 48 Mpx du OnePlus 8 Pro était bien meilleur pour réaliser des photos macro. Le capteur dédié au mode portrait est pour sa part difficile à justifier avec 2 capteurs de base.

Quelle date de sortie pour le OnePlus 8T ?
  • La présentation aura lieu le 14 octobre.
  • La sortie se fait généralement dans les semaines qui suivent.

OnePlus a déjà envoyé les « save the date » pour le 14 octobre en confirmant qu’il s’agissait bien d’un évènement dédié au OnePlus 8T. Précisons d’ailleurs qu’il est bien fait mention dans l’invitation « du » OnePlus 8T et non « des » OnePlus 8T.

En règle générale, OnePlus commercialise ses smartphones une semaine après leur annonce. On peut donc s’attendre à une date de sortie le 21 octobre. Cela reste néanmoins à confirmer.

Quel est le prix du OnePlus 8T ?
  • Une rumeur dit que le OnePlus 8T sera à 799 ou 899 euros.

C’est certainement l’information la moins étayée pour le moment et elle doit être prise avec des pincettes. Selon un leaker vietnamien qui n’a pas encore fait ses preuves, le OnePlus 8T serait proposé à 799 euros dans sa déclinaison 8/128 Go et à 899 euros dans sa déclinaison 12/256 Go.

C’est 100 euros de plus que le prix de base du OnePlus 8, mais cela reste cohérent avec le prix du OnePlus 8 Pro.

À quoi ressemble le OnePlus 8T ?

Voici quelques images donnant un aperçu du design du OnePlus 8T.

Catégories: Mobile

Royole FlexPai 2 : une alternative au Galaxy Z Fold 2 qui ne nous laisse pas indifférents

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 13:25

Royole vient enfin d'annoncer son nouveau smartphone pliant, le FlexPai 2. Nouvel écran et charnière actualisée, il profite également de caractéristiques remises au goût du jour.

Royole FlexPai 2

Ni Samsung, ni Huawei, ni Xiaomi… le premier constructeur à nous montrer un téléphone à écran flexible a été Royole, une petite marque chinoise spécialisée dans les technologies d’affichage qui, avec l’essor de cette tendance, a profité de l’occasion pour dévoiler le premier smartphone pliant commercialisé au monde. Le premier FlexPai avait une multitude de problèmes, mais c’était un appareil fonctionnel. Un exploit en quelque sorte. Samsung et Huawei ont dégainé peu après avec les Galaxy FoldGalaxy Z Flip ou Mate Xs.

Moins épais et plus solide

Ce matin, Royole a levé le voile sur le FlexPai 2 pendant une conférence de 40 minutes diffusée sur Internet. On s’y attendait, l’annonce avait déjà été évoquée plus tôt cette année.

Première chose qui nous marque : le FlexPai 2 est moins épais que son prédécesseur avec une épaisseur de 6,3 mm à plat (12,8 mm plié), il n’est pas aussi fin que le Microsoft Surface Duo à double écran, mais il semble plus fin que le Galaxy Z Fold 2 (6,9 ​​mm déplié et 16,8 mm plié). Royole affirme que sa nouvelle charnière spécialement n’a « pas d’espace » lorsque le smartphone est plié. En réalité, la charnière laisse apparaître un petit espace d’environ 1 mm.

[…] Une autre avancée décisive est l’utilisation d’un système propriétaire de charnière continue de 0 à 180 ° de Royole, réalisé à partir de matériaux de qualité aéronautique, comprenant un alliage durable d’aluminium et de titane et du métal liquide. Cet incroyable élément d’ingénierie permet un positionnement en douceur du FlexPai 2 selon n’importe quel angle et un pliage dépourvu d’intervalle, réduisant l’épaisseur de 40 % par rapport à la génération précédente du FlexPai. La structure de la charnière est stable et résistante aux chocs, ce qui assure une excellente protection de l’écran. Elle intègre plus de 200 composants de précision, traités avec un niveau de détail de l’ordre de 0,01 mm. Cette technologie de charnière, qui a fait l’objet de quelque 200 brevets, a permis de résoudre de nombreux problèmes rencontrés avec d’autres smartphones pliables.

Lorsqu’il est déplié (en visuel ci-dessous), l’écran fait 7,8 pouces (OLED, 1920 x 1440 pixels, 4:3) soit la taille d’une petite tablette. L’écran se plie vers l’extérieur, ce qui laisse apparaître deux écrans dont on ne connaît pas exactement la taille de la diagonale. Le second écran est moins large avec quatre appareils photo latéraux qui servent d’appareil photo principal, mais aussi d’appareil photo frontal. La première caméra grand-angle fait 48 mégapixels, vient ensuite une caméra ultra grand-angle de 16 mégapixels, puis une caméra zoom x3 de 8 mégapixels et une caméra « portrait » de 32 mégapixels.

 

Royole FlexPai 2

Le reste des caractéristiques est similaire à un smartphone haut de gamme de 2020 : un processeur phare Qualcomm Snapdragon 865 avec 8 Go ou 12 Go de RAM, 256 Go ou 512 Go de stockage interne, une batterie d’une capacité de 4450 mAh et une prise en charge de la 5G. Il y a aussi des haut-parleurs stéréo, deux emplacements pour carte SIM, du Wi-Fi 6 et de la charge rapide USB-C (18 Watts). Notez que le FlexPai pèse 339 grammes, soit environ 100 grammes de plus qu’un smartphone classique.

Étant donné qu’Android 10 gère encore assez mal deux écrans et encore moins le passage d’un petit écran à un grand, Royole continue de développer son interface nommée Water OS basée sur Android 10. Celle-ci permet de lancer plusieurs apps à la fois pour tirer parti de la taille de la diagonale très imposante.

Le FlexPai 2 sera disponible en plusieurs coloris (noir, gris et or) à partir du 22 septembre 2020 au prix de 9988 RMB (environ 1250 euros HT) en Chine. Pas de disponibilité annoncée en Europe pour le moment, mais nous avons reçu un communiqué de presse en français ce qui signifie que l’entreprise s’intéresse à nos marchés.

Catégories: Mobile

Rétrofit : une nouvelle prime à l’étude pour la voiture, le vélo pourrait aussi en profiter

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 13:10

La présidente d’Ile-de-France Mobilités et de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, s’est exprimée au sujet du rétrofit, ce processus permettant de convertir une voiture thermique en électrique. Une nouvelle prime financière serait à l’étude pour les Franciliens, tandis que le vélo pourrait lui aussi en bénéficier.

Le rétrofit pourrait avoir le droit à une nouvelle aide en Ile-de-France

Depuis le 3 avril 2020, un arrêté ministériel publié au Journal officiel autorise légalement la conversion de véhicules thermiques en électrique : c’est ce que l’on appelle le rétrofit. En plus de critères précis à respecter pour en profiter, le processus en question coûte cher : 10 000 euros en moyenne, bien que les tarifs varient selon le type de batterie et la puissance du chargeur embarqué.

Rétrofit : jusqu’à 5000 euros de prime

Toujours est-il que le rétrofit s’avère être une alternative plus économique face à l’achat d’un véhicule branché neuf. Aussi, se désolidariser du carburant permet d’économiser de l’argent sur le long terme. Et pour nous faire franchir le cap plus facilement, le gouvernement a mis en place une nouvelle aide financière de 5000 euros maximale au cours des derniers mois, à condition que votre revenu fiscal de référence soit inférieur à 18 000 euros nets.

Déterminée à pousser les consommateurs à se lancer dans le grand bain du rétrofit, la région Ile-de-France réfléchirait visiblement à de nouvelles alternatives réservées aux Franciliens. Sa présidente Valérie Pécresse s’est récemment exprimée à ce sujet sur les ondes de Franceinfo.

Industrialiser le processus

« On voudrait développer une filière industrielle du rétrofit des véhicules thermiques », avance l’intéressée. « Aujourd’hui, cette filière de rétrofit est chère : entre 10 000 et 15 000 euros. Mais ce que nous disent les industriels, c’est que si vous nous aidez, si vous nous apportez du marché, pour une Clio, ça pourrait coûter 5000 euros seulement à la fin, une fois que l’on aura industrialisé le processus ».

Ici, Valérie Pécresse pose les premiers jalons d’un procédé industriel repensé, lequel permettrait d’abaisser drastiquement les coûts globaux. Ce qui aurait de facto un impact financier sur le rétrofit en lui-même. De ce postulat, l’ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (2007 – 2011) évoque une nouvelle aide de 2500 euros « pour que des personnes qui ont une voiture de plus de cinq ans puissent changer juste le moteur ».

Les vélos dans le collimateur

Cumulées, les aides en Ile-de-France pourraient alors atteindre les 7500 euros. Mais il y a fort à parier que la prime actuelle de 5000 euros soit revue à la baisse si le rétrofitage d’une voiture thermique chute à 5000 euros, comme le souhaiterait Valérie Pécresse. Les élues doivent peaufiner ce projet pour rendre cohérent cet écosystème.

Pour aller plus loin
Pourquoi les voitures électriques réclament-elles moins d’entretien ?

Valérie Pécresse poursuit son intervention en évoquant le cas des vélos : « On va aussi travailler sur le rétrofit des vélos. Nous attendons que l’Etat homologue ces procédés de rétrofitage, parce qu’à ce moment-là, on pourrait subventionner. Et pour quelques centaines d’euros, on pourrait avoir un vélo électrique neuf », annonce-t-elle. Le dossier est visiblement sur la table, il n’y a plus qu’à le finaliser.

Conversion d’une voiture thermique en électrique : comment ça marche ?

Un arrêté ministériel, publié au Journal officiel le 3 avril 2020, a rendu légal la conversion des véhicules thermiques à l’électrique. Que faut-il savoir si vous souhaitez franchir le pas et convertir votre voiture thermique…
Lire la suite

Franceinfo

Catégories: Mobile

Microsoft rachète Bethesda : tremblement de terre dans le monde du jeu vidéo !

Mon Windows Phone - mar, 22/09/2020 - 12:30

Un véritable séisme vient de se secouer le monde du jeu vidéo. Microsoft a en effet annoncé le rachat de Bethesda (Zenimax Media) et cela devrait lui donner un sacré coup de boost pour l’avenir de ses consoles Xbox Series et de son abonnement Xbox Game Pass.

Microsoft a annoncé sur son blog officiel le rachat de ZeniMax Media dont sa filiale Bethesda Softworks pour la bagatelle de 7,5 milliards de dollars. Si ce nom ne vous dit rien, dites-vous qu’il s’agit de l’un des meilleurs



Continuez la lecture de l'article Microsoft rachète Bethesda : tremblement de terre dans le monde du jeu vidéo !
Catégories: Mobile

Les précommandes des Xbox Series X et S sont ouvertes en France !

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 12:20

Comme prévu, Microsoft vient d'ouvrir les précommandes pour ses Xbox Series X et Xbox Series S depuis ce 22 septembre 2020 à 9h. Suivez le guide pour dénicher toutes les offres des différents revendeurs afin d'obtenir votre console nouvelle génération dès le jour de sa sortie !

Xbox Series X et Xbox Series S

Mise à jour 12h : Tous les stocks de Xbox Series X sont épuisés, sauf sur Amazon.

Où acheter le
Microsoft Xbox Series X au meilleur prix ? Voir plus d'offres Où acheter le
Microsoft Xbox Series S au meilleur prix ? Voir plus d'offres

Contrairement à son concurrent japonais, Microsoft n’a pas pu dévoiler ses consoles next-gen en bonne et due forme à cause d’un gros leak sur l’ensemble de sa présentation officielle. La firme de Redmond a alors été contrainte de réagir en annonçant le prix, 299 € pour la Xbox Series S et 499 € pour la Xbox Series X, et la date de sortie, fixée au 10 novembre prochain.

Microsoft avait également annoncé l’ouverture des précommandes pour le 22 septembre 2020 et a tenu sa promesse malgré la pression face à la prise de parole de Sony et le grand n’importe quoi des précommandes de la PS5. Sachez toutefois l’abonnement Xbox All Access ne sera pas disponible en précommande le 22 septembre, il le sera bien dès le lancement, le 10 novembre.

Retrouvez donc ci-dessous toutes les détails et les offres pour la Xbox Series S et la Xbox Series X.

Xbox Series X : la plus puissante

Depuis son annonce à la fin de l’année 2019, la Xbox Series X est communiquée par Microsoft comme la console la plus puissante au monde. Pour cela, elle propose une puissance de 12 TFlops, traduit par un CPU AMD Zen 2 8 cœurs à 3,6-3,8 GHz, un GPU AMD RDNA 2 avec 52 CU à 1 825 GHz, 16 Go de mémoire vive en GDDR6 et un SSD 1 To avec la Xbox Velocity Architecture. Avec une telle configuration, c’est l’assurance de pouvoir lire tous les jeux en 4K à 60 images par seconde, voire jusqu’à 120 fps selon les titres. Vous pourrez également goûter au ray tracing qui était jusque là réservé au PC.

Xbox Series X

Cependant, tout cela ne serait rien sans un bon système de refroidissement. Le design en cheminée de la Xbox Series X est conçu pour obtenir une température optimale de l’APU avec une ventilation chapeautant toute la console plutôt que directement sur le radiateur de la puce centrale, où le but est évidemment de délivrer les meilleures performances possible.

Cela induit en revanche un format massif qui trouvera plus difficilement sa place dans votre chambre ou dans le salon.

Où précommander la Xbox Series X ?

La Xbox Series S est disponible à 499 euros chez la majorité des revendeurs français. Ce modèle de la console intègre un lecteur Blu-Ray 4K, où vous pourrez même insérer vos anciens jeux Xbox, Xbox 360 et Xbox One grâce à sa grande souplesse sur la rétrocompatibilité.

Retrouvez la Xbox Series X à 499 € sur Amazon

Retrouvez la Xbox Series X à 499 € sur Cdiscount

Retrouvez la Xbox Series X à 499 € à la Fnac

Retrouvez la Xbox Series X à 499 € sur Darty

Retrouvez la Xbox Series X à 499 € sur Boulanger

Retrouvez la Xbox Series X à 499 € chez Micromania

Xbox Series S : la plus compacte

Comme le dit Cassim dans la vidéo ci-dessus, la Xbox Series S est la botte secrète de Microsoft contre la PlayStation 5. Avec un prix de lancement à 299 euros, soit le prix actuel de la Nintendo Switch, vous aurez accès à une véritable console next-gen si vous êtes prêts à faire quelques compromis.

Avec 200 euros de différence par rapport à la Series X, cette console est évidemment moins puissante avec 4 TFlops contre 12. Cependant, il ne faut pas comparer ces chiffres avec la génération Xbox One/PlayStation 4, puisque les machines next-gen ne reposent pas sur la même architecture. La Series S embarque presque le même processeur AMD Zen 2 que sa grande sœur et propose les mêmes fonctions de ray tracing, ainsi que l’utilisation du SSD (512 Go) avec la Xbox Velocity Architecture. Elle est avant tout conçue pour les écrans Full HD avec une définition maximale de 1440p.

Il s’agit d’ailleurs de la console nouvelle génération la plus compacte. Avec ses dimensions d’environ 30 x 15 x 7 cm, elle trouvera bien plus facilement sa place sous le meuble de votre TV.

Où précommander la Xbox Series S ?

La Xbox Series S est disponible à 299 euros chez la majorité des revendeurs français. Notez d’ailleurs que la console n’intègre pas de lecteur Blu-Ray, il faudra donc obligatoirement passer par le Microsoft Store — ou le Xbox Game Pass — pour acheter et jouer à vos jeux préférés.

Retrouvez la Xbox Series S à 299 € sur Cdiscount

Retrouvez la Xbox Series S à 299 € à la Fnac

Retrouvez la Xbox Series S à 299 € sur Darty

Retrouvez la Xbox Series S à 299 € chez Micromania

Comment choisir sa console ?

Vous ne savez pas quelle console choisir entre la Xbox Series S et la Xbox Series X ? Pas de panique, vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans notre comparatif détaillé entre les deux consoles next-gen de Microsoft.

Xbox Series S ou Xbox Series X : quel modèle faut-il choisir ?

Microsoft lance deux nouvelles consoles de jeu : la Xbox Series S et la Xbox Series X. Elles sont très différentes, alors laquelle faut-il privilégier ? Voici nos conseils pour bien choisir.
Lire la suite

Les actualités et rumeurs sur la Microsoft Xbox Series X

Catégories: Mobile

Xbox Series S | X : Microsoft dévoile une nouvelle manette plus colorée

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 12:10

Microsoft lève le voile sur deux nouveaux accessoires disponibles pour ses Xbox Series S et X dès leur lancement, le 10 novembre prochain : une nouvelle manette plus colorée et un nouveau kit de recharge USB-C.

Microsoft présente de nouveaux accessoires pour sa nouvelle console de jeu, attendus dès le 10 novembre // Source : Microsoft

Microsoft n’aura pas attendu très longtemps avant d’apporter un peu de couleur aux manettes disponibles dès lancement de ses Xbox Series X et S. En plus des modèles Carbon Black (inclus avec la Xbox Series X ) et Robot White (inclus avec la Xbox Series S), la firme proposera le 10 novembre une autre manette. Baptisée Shock Blue, elle dispose d’une façade entièrement bleue (sticks compris) et d’un dessous blanc.

Pour le reste, cette nouvelle manette est rigoureusement identique aux contrôleurs déjà annoncés pour les prochaines consoles de Microsoft. On y retrouve notamment un port USB-C pour la recharge, un D-pad hybride et une touche centrale dédiée aux captures et enregistrements. La manette Shock Blue sera, comme les autres manettes Xbox Series S / X, vendue à 59,99 euros. Rappelons que les manettes DualSense de PlayStation 5 couteront pour leur part 10 euros de plus.

Un nouveau kit de recharge et une pause (de courte durée) pour le Xbox Design Lab

En parallèle, Microsoft annonce aussi le lancement, toujours le 10 novembre, d’un nouveau kit de recharge pour les manettes de ses prochaines machines de salon. Annoncé à 22,99 euros, ce nouveau pack comprend une batterie (que l’on viendra loger dans le compartiment dédié, sous la manette) ainsi qu’un cordon USB-C (de 2,7 m) pour recharger la manette en cours de partie, ou après. Comme sur Xbox One, la batterie de ce kit pourra être intégralement rechargée en moins de 4 heures assure Microsoft.

Notez que ces nouveautés peuvent dès aujourd’hui être précommandées pour une livraison le 10 novembre, précise le groupe, qui nous réserve aussi une surprise un peu moins enthousiasmante : la suspension momentanée du service Xbox Design Lab à partir du 14 octobre. Ce dernier, qui permet pour rappel de customiser à l’envi les manettes Xbox, reviendra en 2021. Si vous souhaitiez offrir (ou vous offrir) une manette personnalisée pour les fêtes de fin d’année, Microsoft vous encourage à passer commande avant le 13 octobre prochain. Attention toutefois, avant la fermeture, le design sera toujours basé sur la manette Xbox One (compatibles avec les nouvelles consoles, mais sans les nouveautés comme le bouton share ou l’USB-C).

Les actualités et rumeurs sur la Microsoft Xbox Series X

Microsoft

Catégories: Mobile

Tesla : ses batteries révolutionnaires n’arriveront finalement pas de sitôt

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 12:00

Elon Musk a tenu à mettre les choses au clair sur Twitter : les batteries révolutionnaires que le groupe devrait présenter lors de l’événement Tesla Battery Day, ce mardi 22 septembre, ne feront pas l’objet d’une production de masse avant 2022.

Tesla va faire une grande annonce au sujet d’une batterie révolutionnaire lors du Tesla Battery Day

La conférence autour de la batterie est l’un des grands rendez-vous annuels du constructeur californien Tesla. Cet événement, baptisé Battery Day cette année et organisé ce 22 septembre, est alors l’occasion pour Elon Musk et ses équipes de présenter leurs avancées sur un composant qui joue forcément un rôle majeur au sein d’une voiture électrique.

Pas de production massive avant 2022

Particulièrement attendue par le grand public et les professionnels, cette édition 2020 devrait faire la part belle à une nouvelle technologie de batteries censée « révolutionner » le secteur : ces fameuses batteries à nanocâbles de silicium pourraient ainsi fournir jusqu’à 1 000 kilomètres d’autonomie en une seule charge.

Le Tesla Cybertruck devrait avoir le droit à ce genre de batteries

Même si Tesla introduit ce genre de nouveauté lors de sa conférence, les voir débarquer sur ses véhicules électriques ne se fera pas de sitôt. Le patron de SpaceX a en effet mis les points sur les « i » sur le réseau social Twitter.

Note importante concernant la Tesla Battery Day d’aujourd’hui. Cela concerne notre production à long terme, tout particulièrement celle du Semi, Cybertruck et Roadster. Mais ce que nous allons annoncer n’atteindra pas une production en grands volumes d’ici 2022.

Le « ce que nous allons annoncer » fait très probablement référence à ses nouvelles « batteries du futur » qui s’inviteront sur le trio automobile cité par l’entrepreneur. Mais force est de constater que Tesla ne compte pas les installer dans ses véhicules branchés tant qu’une chaîne de production stable et aboutie ne sera pas finalisée.

Tesla attendra pour une totale indépendance

A ce titre, Musk compte bien poursuivre ses collaborations avec ses fournisseurs actuels. « Nous tentons d’augmenter les achats, et non de les réduire auprès de Panasonic, LG et CATL (et possiblement d’autres partenaires aussi). Cependant, même si nos fournisseurs font aussi vite que possible, nous prévoyons toujours des pénuries importantes en 2022 et au-delà, à moins que nous ne prenions nous-mêmes des mesures », a-t-il ajouté.

Pour aller plus loin
Tesla prépare des batteries pouvant supporter 1,5 million de kilomètres

L’indépendance de Tesla en matière de batteries n’est donc pas pour aujourd’hui ni pour demain, bien que la firme d’outre-Atlantique travaille d’arrache-pied sur le dossier pour internaliser l’ensemble des processus de production.

Elon Musk via Twitter

Catégories: Mobile

L’Amazfit Band 5 arrive avec la détection de l’oxygénation du sang, Alexa et 15 jours d’autonomie

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 11:50

Amazfit a dévoilé son Amazfit Band 5, un bracelet connecté qui dispose de fonctions de suivi de santé, d’une autonomie de 15 jours et prochainement de l’intégration de l’assistant vocal Amazon Alexa.

Le bracelet Amazfit Band 5 avec Alexa et la mesure de l’oxygène dans le sang // Source : Amazfit

Mesurer la saturation de l’oxygène dans le sang semble devenu un incontournable des wearables. De la dernière Apple Watch Series 6 en passant par la ScanWatch de Withings ou encore le Xiaomi Mi Smart Band 5. Et c’est face à ce dernier que vient se positionner l’Amazfit Band 5.

Une autonomie longue durée

Le nouveau bracelet connecté de la marque chinoise compte évidemment sur tous les traqueurs habituels (calcul du nombre de pas, du nombre de calories brûlées, distance parcourue…). Mais il y ajoute un suivi de santé poussé et Amazon Alexa pour les commandes vocales. Sur le papier, il ressemble au Xiaomi Mi Band 5, mais avec des atouts supplémentaires.

Pour aller plus loin
Quels sont les meilleurs bracelets connectés pour le sport en 2020 ?

L’Amazfit Band 5 se présente comme un classique bracelet connecté avec un écran Amoled de 1,1 pouce (126 x 294 pixels) en verre trempé 2,5D. Il dispose d’un revêtement anti-empreintes. Ultra-léger (12 grammes pour le boîtier), il compte sur une batterie de 125 mAh. Porté par la technologie Huami d’économie d’énergie et une connexion Bluetooth 5.0 LE, le bracelet annonce plus de 15 jours d’autonomie en activité classique et jusqu’à 3 mois en veille. Son affichage n’est pas permanent, mais il propose plus de 45 fonds d’écran personnalisables.

La santé au cœur des fonctionnalités

Grâce à la fonction OxygenBeats, utilisée en Chine pour le suivi des patients atteints par le Covid-19, l’Amazfit Band 5 va mesurer la saturation en oxygène dans le sang avec l’aide d’un moteur d’intelligence artificielle mis au point par Huami, la maison-mère. Pour faire valoir sa technologie, Amazfit annonce un taux d’erreur moyen de 1,67 % par rapport à des analyseurs médicaux professionnels.

Le bracelet embarque aussi le BioTracker 2, un capteur haute précision PPG capable de mesurer la fréquence cardiaque en continu. Il envoie une notification si l’activité est trop élevée. Les statistiques du rythme cardiaque sont aussi transformées en score personnel journalier via le système Personal Activity Intelligence (PAI). Cela permettra de savoir à quelle fréquence vous pouvez fournir un effort physique pour garder la forme et réduire ainsi les risques de mortalité associés aux maladies cardiovasculaires en vous fournissant un indicateur de vos limites.

Pour compléter son large suivi de santé, l’Amazfit Band 5 mesure aussi la qualité de votre sommeil et même de vos siestes de plus de 25 minutes (suivi des cycles pour identifier votre cycle personnel) et la détection du stress. Les périodes menstruelles sont également prises en compte avec des alertes pour connaître la période d’ovulation.

Côté activités, l’Amazfit Band 5 prend en compte 11 modes sport, dont la natation grâce à son étanchéité jusqu’à 50 mètres.

Un bracelet qui se veut intelligent

Et pour se démarquer, l’Amazfit Band 5 compte sur un soutien de choc : Alexa. L’assistant vocal d’Amazon est déployé dans une mise à jour OTA. Il sera alors possible d’utiliser toutes les fonctionnalités habituelles pour répondre à des questions, programmer des rappels, faire des recherches d’informations, piloter des objets connectés, traduire des phrases et plein d’autres choses.

Pas besoin d’appuyer sur un bouton pour déclencher Alexa : il suffit d’utiliser les commandes vocales pour l’activer, déclencher votre chronomètre avant votre footing.

Le bracelet Amazfit Band 5 est disponible dans les prochains jours en trois coloris (Olive, Orange, Noir profond). Aucun prix n’a été indiqué pour la France. Aux Etats-Unis, le produit est vendu à moins de 50 dollars (environ 43 euros hors taxes).

Catégories: Mobile

Google : un futur routeur Wi-Fi pourrait concurrencer l’Amazon Eero

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 11:17

Un routeur maillé autour de 100 euros ? C'est peut-être ce que prévoit Google pour une prochaine génération de Nest Wi-Fi.

Google pourrait sortir cette année un nouveau routeur estampillé Nest, lequel serait commercialisé moins cher que l’actuel Nest Wi-Fi. À en juger par les informations recueillies par 9to5Google, ce dernier serait commercialisé pour moins de 100 dollars aux États-Unis.

L’année dernière, Google dévoilait la seconde génération de son routeur : Google Wi-Fi laissait ainsi la place à Nest Wi-Fi. Ce dernier vient se brancher sur l’un des ports Ethernet de la box opérateur avec une couverture Wi-Fi jusqu’à 120 m² par routeur et jusqu’à 90 m² par point d’accès Wi-Fi. Le Nest Wi-Fi présentait l’originalité d’intégrer un haut-parleur et de permettre des interactions avec Google Assistant.

Toutefois à 149 dollars, ou 139 euros en France, le prix semble en avoir refroidi plus d’un et la firme californienne souhaiterait proposer un appareil moins cher. Google pourrait par exemple retirer l’enceinte pour en faire baisser son coût.

Google Breeze Animation

Breeze, le prochain Google Nest Wi-Fi ?

En scrutant le code de l’application Google Wi-Fi, laquelle permet de gérer son réseau local ainsi que les routeurs vendus par Google, certains développeurs y ont trouvé quelques lignes de code faisant référence à un nouveau modèle connu sous le nom de « Breeze ». Il est intéressant de noter qu’au sein de l’application Google Home, servant pour sa part à contrôler l’ensemble des appareils commercialisés par Google, une animation illustre la manière dont Breeze peut se connecter au routeur du fournisseur d’accès à Internet.

Par ailleurs les chaines de grande distribution américaines Walmart et Home Depot ont brièvement listé sur leur site Internet un nouvel appareil baptisé Google Breeze pour 99 dollars.

Il semblerait donc que Breeze ait des fonctions de routeur / répéteur Wi-Fi maillé. Pour Google, l’idée pourrait être de proposer un produit plus attractif venant concurrencer directement l’Amazon Eero commercialisé en France pour 109 euros.

Google pourrait partager plusieurs informations officielles sur ce prochain produit à l’occasion de sa conférence de rentrée qui se tiendra le 30 septembre

9to5Google

Catégories: Mobile

Xbox Series X / S : tout ce qu’il faut savoir avant de les précommander !

Mon Windows Phone - mar, 22/09/2020 - 11:06

Dès aujourd’hui, les deux nouvelles consoles next-gen de Microsoft sont disponibles en précommande. La Xbox Series X est affichée au tarif de 499€ et la Xbox Series S est à 299€. Les premières livraisons débuteront le 10 novembre prochain. Avant de mettre l’une des deux consoles dans le panier, voici quelques informations à savoir !

Faut-il commander la Xbox Series S ou Series X ?

Si vous souhaitez la console la plus puissante pour profiter de performances exceptionnelles dans



Continuez la lecture de l'article Xbox Series X / S : tout ce qu’il faut savoir avant de les précommander !
Catégories: Mobile

iOS 14 : voici les clients mails que l’on peut utiliser par défaut

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 09:51

Sur iOS 14, Microsoft, Google et d'autres partent à l'assaut de la messagerie par défaut d'Apple pour venir la supplanter.

iOS 14 // Source : Apple

On le sait, avec la version 14 d’iOS Apple propose désormais de configurer un navigateur ou un client mail tiers par défaut. En conséquence, les éditeurs mettent à jour leurs applications en suivant les consignes techniques d’Apple afin de les soumettre à ce programme spécial.

En fin de semaine dernière, quelques jours après le déploiement de la mise à jour du système mobile, quelques premiers navigateurs ont été rendus compatibles par leurs éditeurs après avoir été approuvés par Apple. Voici désormais les premiers gestionnaires de courriers électroniques qui peuvent gérer vos emails par défaut.

Si le client Mail d’Apple ne répond pas à vos besoins, il est aujourd’hui possible de configurer Microsoft Outlook, Hey, Spark ou encore Gmail comme messagerie principale. Cela signifie que les liens de type mailto: sur la page de contact d’un site Internet s’ouvriront directement avec l’application choisie ; même chose pour les adresses email listées dans le répertoire de contacts.

Notons que sur son site dédié aux développeurs, Apple explique : « puisque l’email est un moyen de communication critique, Apple demande à ce que l’application réponde à certains critères fonctionnels garantissant un accès privé (…) aux utilisateurs ». Sans plus d’informations, on imagine qu’Apple prend donc soin de sélectionner les applications éligibles.

Configurez Gmail par défaut sur iOS 14

Apple ouvre son royaume à Google et Microsoft

Pour les utilisateurs migrant vers iOS depuis un smartphone Android et habitués à l’écosystème de Google, c’est donc plutôt une bonne nouvelle puisqu’avec Chrome par défaut, il sera possible de retrouver l’ergonomie des deux applications phares de Google de manière plus transparente. Rappelons par ailleurs que les liens pointant vers une adresse géographique présents au sein de Google Agenda, dans Gmail ou sur une page Web ouverte au sein de Chrome pourront être directement ouverts avec Google Maps.

Il en est de même avec Microsoft. Depuis son arrivée à la tête de la société, Satya Nadella ne souhaite plus investir dans le développement d’un OS mobile maison, mais perçoit de grandes opportunités à développer un écosystème d’applications mobiles pour iOS et Android. Aux côtés d’Outlook, les habitués à Windows pourront ainsi configurer Edge comme navigateur principal.

Pour paramétrer l’un de ces clients mail compatibles, rendez-vous dans : Paramètres > Général > (nom de l’application).

The Verge

Catégories: Mobile

Nintendo Switch et « obsolescence programmée » : l’UFC-Que Choisir porte plainte

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 09:45

En France, l'UFC-Que Choisir annonce porter plainte contre Nintendo pour « obsolescence programmée ». Cette décision fait suite aux nombreux soucis rencontrés par les utilisateurs sur leurs manettes de Switch dans la fameuse affaire « Joy-Con Drift ».

Les manettes Joy-Con de la Nintendo Switch // Source : Sara Kurfeß sur Unsplash

Alors que nous parlons beaucoup des consoles next-gen en ce moment, la Nintendo Switch reste l’un des appareils les plus populaires dans le secteur du jeu vidéo. Toutefois, nombre de personnes ont rencontré des problèmes similaires rendant les manettes Joy-Con incontrôlables. L’affaire avait même eu droit à un nom : « Joy-Con Drift » et avait poussé Nintendo à présenter des excuses officielles.

L’UFC-Que Choisir passe à l’attaque

Un geste insuffisant aux yeux de l’UFC-Que Choisir. L’association de consommateurs a en effet annoncé avoir porté plainte en France contre Nintendo pour « obsolescence programmée ».

Déterminée à ce que Nintendo revoit la fabrication de ses manettes pour éviter l’apparition quasi systématique de cette panne, l’UFC-Que Choisir porte donc plainte ce jour auprès du Procureur de la République de Nanterre.

Pour rappel, l’UFC-Que Chosir avait déjà agi en 2019 en mettant en demeure Nintendo de remplacer ou réparer gratuitement les Joy-Con défectueux. L’organisation précise par ailleurs dans son communiqué que plus de 5000 consommateurs lui ont signalé des dysfonctionnements en novembre dernier, leurs manettes de Switch étant sujettes à des mouvements fantômes perturbant l’expérience de jeu.

Pour aller plus loin
Nintendo Switch : une mystérieuse mise à jour pour les Joy-Con

Et ça ne s’arrête pas là : « les signalements ont continué d’affluer auprès de l’association. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 65 % des consommateurs victimes ont constaté cette panne moins d’un an après l’achat des manettes. Elle apparaît, quel que soit le profil ou l’âge du joueur, même en jouant moins de 5h par semaine. 25 % des consommateurs ont même vu la panne survenir dans les 6 mois après l’achat, malgré la faible utilisation de la console ».

« Obsolescence programmée » pour les Nintendo Switch

Ce constat a poussé l’UFC-Que Choisir a examiné plusieurs manettes de Nintendo Switch en laboratoire. Ses experts se sont ainsi rendu compte que des modifications avaient été apportées à la manette après l’affaire « Joy-Con Drift », mais l’origine même de la panne n’a pas été corrigée selon l’association qui met en avant deux causes vraisemblablement à l’origine de la panne :

  • « une usure prématurée des circuits imprimés ;
  • un défaut d’étanchéité qui entraine une quantité inquiétante de débris et poussières au sein du joystick, dont l’origine paraît être à la fois interne et externe. »

Alertée par ces observations, par la fréquence de la panne et le manque de réactivité de Nintendo, l’UFC-Que Choisir a donc décidé de saisir la justice afin que le géant japonais soit condamné pour « obsolescence programmée ».

La procédure pouvant prendre du temps avant d’aboutir, l’UFC-Que Choisir invite les consommateurs a contacté le service après-vente de Nintendo pour exiger une réparation gratuite de leurs manettes. L’association met à disposition un guide étape par étape pour faire cela et un formulaire pour que les clients puissent signaler un refus de prise en charge gratuite de ladite réparation.

Tout savoir sur la Nintendo Switch

UFC-Que Choisir

Catégories: Mobile

Le OnePlus 8T vise Samsung avec son premier teaser « Ultra »

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 08:59

OnePlus vient de publier le premier teaser vidéo de son OnePlus 8T. Celui-ci ne nous en apprend pas beaucoup sur le smartphone, mais plus sur le positionnement que la marque veut lui donner.

OnePlus 8T // Source : Teaser OnePlus

La présentation du OnePlus 8T aura lieu le 14 octobre, c’est désormais officiel. La marque chinoise a donc débuté sa campagne promotionnelle et annonce tout de suite la couleur : il s’agit d’un smartphone Ultra premium.

Dans une vidéo publiée sur YouTube le 21 septembre, OnePlus le dit dès le titre : « Ultra Stops at Nothing » (« l’Ultra ne s’arrête à rien »). Le court-métrage lui-même va un peu plus loin en rappelant le cheval de bataille de la marque depuis des années : « ne jamais faire de compromis ».

Lien YouTube

Mais il ne faut pas oublier que les mots ont souvent plusieurs sens et sur le marché des smartphones aujourd’hui, le mot « Ultra » est plutôt connoté. Certains y verront là une référence directe aux smartphones les plus haut de gamme du premier constructeur de smartphones au monde, Samsung.

Avec son OnePlus 8T, le petit David chinois pourrait venir concurrencer les Goliaths que sont le Galaxy S20 Ultra et le Galaxy Note 20 Ultra.

Adieu les bords incurvés

Au-delà des promesses de campagne, OnePlus montre brièvement dans sa vidéo un coin du OnePlus 8T (image de Une de l’article). Au premier regard, le smartphone pourrait ressembler à tous les smartphones récents de la marque, mais un détail est particulièrement notable : les bords de l’écran ne sont pas incurvés.

Cela confirme les premiers rendus diffusés par OnLeaks, laissant présager que le reste de ses informations sont également avérées. Pour rappel il évoquait une diagonale d’écran de 6,55 pouces, une définition Full HD+ et un framerate de 120 Hz. Un point qui semble d’ailleurs corroboré par un autre teaser de la marque avec Robert Downey Jr. qui évoque un « téléphone qui bouge encore plus vite ».

Lien YouTube

Les rumeurs annoncent également un Snapdragon 865, 8 à 12 Go de RAM, 4 appareils photo à l’arrière, une batterie de 4500 mAh et une recharge rapide à 65 W.

Il faudra attendre le 14 octobre pour savoir si ces informations sont correctes ou non, mais les fuites et communications officielles devraient également se multiplier d’ici là.

Catégories: Mobile

Huawei peut-être sauvé par AMD, PS5 et nouvelle sonnette vidéo intelligente – Tech’spresso

FrAndroid - mar, 22/09/2020 - 07:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le lundi 21 septembre septembre : AMD pourrait sauver Huawei de sa descente aux enfers, de nouvelles photos montrent à quel point la PS5 est immense et le lancement d'une nouvelle Sonnette Vidéo Intelligente signée Netatmo. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter Frandroid.

Le dos du Huawei P40 Lite // Source : Frandroid

AMD à la rescousse de Huawei ?

Alors que Huawei n’est plus en mesure d’équiper ses smartphones de puces Kirin, la faute à un embargo des Etats-Unis empêchant toute entreprise utilisant des technologies américaines de travailler avec le géant chinois, un certain AMD pourrait venir à la rescousse du constructeur asiatique.

L’entreprise originaire du pays de l’Oncle Sam a, en effet, reçu une dérogation lui permettant de collaborer avec certaines sociétés placées sous US Entity List, la fameuse liste noire où figurent des groupes bannis par le pays. Le patron d’AMD n’a cependant pas précisé si Huawei faisait partie de ses plans…

La PS5 est vraiment énorme

On ne doutait plus vraiment du gabarit de la PS5 fraîchement intronisée par Sony. Mais de nouvelles images issues d’une certification NCC dévoilent un peu plus ses dimensions très volumineuses. D’après The Verge, il s’agirait même de la plus grande console de l’histoire moderne. Pour jeter un œil attentif à ce beau bébé, rendez-vous sur cet article.

Netatmo dévoile sa nouvelle Sonnette vidéo intelligente

La nouvelle Sonnette Vidéo Intelligente de Netatmo avait été présentée au CES 2019. Elle fait pourtant ses débuts en France aujourd’hui. Le produit met l’accent sur la sécurité et une installation facile, fonctionne de nuit et résiste aux intempéries de la vie de tous les jours (poussière, pluie, neige). Sans oublier une kyrielle de fonctionnalités pratiques présentées ici.

Notre vidéo du jour : le test du Samsung Galaxy Z Fold 2

Lien YouTube

Zoom sur la clé numérique permettant de déverrouiller une voiture avec un smartphone

Ouvrir et démarrer une voiture avec un smartphone, ce n’est plus de la science-fiction. En coopération avec Apple, BMW propose de transformer l’iPhone de ses clients en clé de voiture. Une technologie que nous avons…
Lire la suite

 

Retrouvez l'actualité des jours précédents dans le Tech'spresso

Catégories: Mobile

Xbox Series S ou Xbox Series X : quel modèle faut-il choisir ?

FrAndroid - lun, 21/09/2020 - 19:32

Microsoft lance deux nouvelles consoles de jeu : la Xbox Series S et la Xbox Series X. Elles sont très différentes, alors laquelle faut-il privilégier ? Voici nos conseils pour bien choisir.

Sony et Microsoft ont deux stratégies bien différentes pour aborder la nouvelle génération de consoles. Si Sony a choisi de proposer une PlayStation 5 et une PlayStation 5 Digital Edition très proches, ce qui permet, selon nous, de choisir assez facilement quel est le meilleur modèle, ce n’est pas le cas chez Microsoft.

La firme de Redmond a, en effet, opté pour deux modèles de consoles aux caractéristiques très différentes. Si la Xbox Series S et la Xbox Series X ont bien l’ADN de consoles next-gen, elles ne s’adressent pas exactement à la même cible.

Microsoft Xbox Series S Fiche produit Disponible à 299 € Microsoft Xbox Series X Fiche produit Disponible à 499 € Les différences entre les deux modèles en un coup d’œil

Voici en quelques mots les grandes différences entre les deux consoles.

La Xbox Series S est une console next-gen entrée de gamme conçue pour un rendu en 1440p jusqu’à 120 images par seconde. Elle est compacte, n’a pas de lecteur Blu-ray et elle est annoncée à 299 euros.

La Xbox Series X est la console next-gen vitrine technologique de Microsoft qui annonce un rendu 4K natif jusqu’à 120 images par seconde. Elle est plus encombrante, elle a un lecteur Blu-ray 4K et elle est commercialisée à 499 euros.

Deux design radicalement différents
  • La Xbox Series S est beaucoup plus compacte et simple à ranger que la Series X

Comme la Xbox Series S revoit à la baisse la plupart des caractéristiques de la Series X, Microsoft peut proposer un design complètement différent. Et oui, la console n’a pas de lecteur Blu-ray et est beaucoup plus simple à refroidir. Elle ne demande donc pas le même système de ventilation que la Series X.

Pensée pour être utilisée à l’horizontale, la Xbox Series S est particulièrement facile à intégrer dans un salon avec sa taille minime : 27,5 cm x 15,1 cm x 6,5 cm seulement. C’est la plus petite Xbox jamais conçue et cela en fait la console next-gen la plus compacte du marché.

La Xbox Series X est l’égale de la PlayStation 5 : une console haut de gamme et volumineuse. Les dimensions sont de 30 cm x 15 cm x 15 cm. Pour son refroidissement, elle a été pensée pour être utilisée à la verticale, ce qui la rend plus difficile à intégrer dans un salon, comparée à sa petite sœur.

Quelle est la différence de puissance entre une Series S et une Series X ?
  • La Xbox Series X est beaucoup plus puissante, mais Microsoft promet que la Series S ne sera pas pénalisée par son déficit de puissance

Les deux modèles ont une fiche technique bien différente, mais une base commune en terme d’architecture. Dans les deux cas, on retrouve : un processeur AMD Zen 2 performant, une puce graphique AMD RDNA 2 avec les dernières technologies (VRS, ray tracing, mesh shader, etc) et un SSD avec la Xbox Velocity Architecture. C’est cette base commune qui fait de la Xbox Series S une véritable console next-gen, capable de faire tourner les mêmes jeux que la PS5 (hors exclusivités Sony) ou la Xbox Series X.

 Xbox Series SXbox Series X ProcesseurAMD Zen 2, 8 cœurs à 3,4-3,6 GhzAMD Zen 2, 8 cœurs à 3,6-3,8 Ghz GPUAMD RDNA 2 20 CU à 1,565 GHz AMD RDNA 2 52 CU à 1825 GHz Puissance graphique4 Tflops12,15 Tflops RAM10 Go GDDR616 Go GDDR6 Bande passante8 Go à 224 Go/s
2 Go à 56 Go/s10 Go à 560 Go/s
6 Go à 336 Go/s Rendu cible1440p à 60 FPS (jusqu'à 120 FPS)4K 2160p à 60 FPS (jusqu'à 120 FPS) Stockage512 Go NVMe PCIe 41 To Go NVMe PCIe 4 Vitesse2,4 Go/s donnée décompressées
4,8 Go/s données compressées Lecteur disqueNonBlu-ray 4K UHD Dimensions27,5 cm x 15,1 cm x 6,4 cm30,1 x 15,1 x 15,1 cm

Au-delà de cette base commune, on peut mettre l’accent sur deux différences majeures entre les deux consoles. D’abord la puissance délivrée, avec un GPU qui se limite à 4 Tflops de puissance brute, c’est trois fois moins que la Xbox Series X. A cela s’ajoute un déficit de mémoire vive avec 10 Go de GDDR6 contre 16 Go pour la Series X. Ces compromis sont là parce que Microsoft a pour objectif de faire tourner les jeux avec une définition de rendue inférieure, en passant de la 4K (3840 x 2160p) pour la Series X à du 1440p (2560 x 1440p) pour la Series S. Cela fait beaucoup moins de pixels à afficher, donc moins besoin de mémoire vive et de puissance brute, en principe. Ce rendu en 1440p pourra être affiché sur les écrans 4K grâce à de l’upscaling (amélioration artificielle de la définition) géré par la console.

Impossible pour le moment de savoir quelles seront concrètement les différences en jeu pour les deux consoles, surtout dans les années à venir quand les jeux seront entièrement développés pour les nouvelles consoles. Si vous êtes du genre à regarder les tests de Digital Foundry pour savoir comment tournent les jeux sur chaque machine au pixel près, c’est assurément vers la Xbox Series X qu’il faut vous tourner. En revanche, si vous ne faite déjà pas la différence entre le Full HD et la 4K à l’oeil nu, ou si vous jouez sur un écran Full HD, la Series S peut probablement vous convenir. Cela peut aussi être une bonne idée si vous comptez d’ores et déjà changer de console à mi-génération. Car il est fort probable que Sony et Microsoft lancent de nouvelles consoles dans quelques années qui seront plus puissantes, à l’instar de la PS4 Pro et Xbox One X sur la génération précédente. Dans ce cas, la Series S peut être un bon investissement en attendant un passage à la 4K dans quelques années.

La Xbox Series S est-elle véritablement next-gen ?
  • Oui

Avec une telle différence de puissance, on peut se demander si la Xbox Series S est véritablement une console de nouvelle génération. Certains se souviennent peut-être que la Xbox One délivre une puissance brute identique de 4 Tflops. D’abord, les optimisations de l’architecture RDNA 2 devraient permettre d’obtenir, peu ou prou, les mêmes performances que la puce 6 Tflops basée sur AMD GCN de la Xbox One X. Ensuite, cette dernière visait un rendu en 4K natif, ce qui n’est pas le cas de la Series S.

La Xbox Series S est véritablement considérée comme une console next-gen. Elle bénéficiera de tous les jeux qui sortiront sur les consoles Xbox pour les années à venir. La Xbox One X fait partie de la génération Xbox One et sera ainsi abandonnée dans les prochains mois, une fois que les derniers jeux cross-gen seront sortis. C’est parce qu’elle intègre un SSD et une puce graphique RDNA 2 que Microsoft peut assurer le support des fonctionnalités essentielles pour les développeurs de jeux sur cette nouvelle génération.

512 Go vs 1 To de stockage
  • La Xbox Series X peut stocker plus de jeux

Un autre point important qui change entre les deux fiches techniques, c’est le stockage intégré. La Xbox Series S ne propose que 512 Go d’espace de stockage contre 1 To pour la Xbox Series X. Sur le papier, ça fait beaucoup moins de place pour stocker des jeux. Microsoft promet que les jeux pour la Series S pourront occuper 30% d’espace en moins, en faisant notamment l’économie des textures 4K.

Là encore, difficile de juger à l’avance. On peut tout de même rappeler que la Xbox Series S et la Xbox Series X auront le droit à des SSD externes de 1 To commercialisés par Seagate pour soulager le stockage interne. Il sera également possible de stocker les téléchargements de jeux sur un disque dur externe (mais le SSD sera requis pour les lancer).

Les jeux et le prix des jeux
  • Les jeux physiques neufs et récents sont moins chers, mais le Xbox Game Pass est un argument de poids

Comme nous l’avions expliqué dans notre comparatif entre la PS5 et la PS5 Digital Edition, le prix des jeux est très différents entre leur version en disque et la version que l’on peut prendre sur la boutique en ligne. On parle d’une différence de 10 à 15 euros sur les jeux récents et neufs entre un achat en magasin ou au format numérique. In fine, c’est d’ailleurs cet argument qui nous a poussés à vous recommander la PS5 avec lecteur Blu-ray. De plus, les consoles sans lecteur de disque ne permettent pas de prêter les jeux ou de les revendre d’occasion.

Les jeux Bethesda seront sur le Game Pass // Source : Microsoft

La situation de la Xbox est un peu différente, en revanche. On pense ici au Xbox Game Pass qui permet pour une dizaine d’euros par mois d’accéder à un catalogue de plus de 100 jeux dont toutes les nouvelles sorties, des désormais 23 studios de Microsoft. C’est donc un nouveau paramètre à prendre en compte : si le catalogue du Game Pass reste le même, la situation sera identique entre les deux modèles de consoles. Ajoutez à cela les promotions régulières pour les anciens jeux sur le Xbox Store et vous obtenez un choix bien plus difficile.

Les passionnés de jeux qui veulent les plus grandes sorties dès le premier jour iront probablement vers le modèle avec disque. Dans tous les autres cas, il n’est pas du tout ridicule d’imaginer se suffire d’une Xbox sans lecteur de disque.

Une grosse différence de prix
  • La Xbox Series S est bien moins chère que la Xbox Series X

Le point fort de la Xbox Series S est avant tout son prix agressif de 299,99 euros. Il faut compter 200 euros de plus pour s’offrir une Xbox Series X plus puissante, mais plus encombrante. Une telle différence de prix demandera d’acheter une dizaine de jeux en version physique sur la durée de vie de la Series X pour être amortie, ce n’est pas rien.

Le Xbox All Access à prendre en compte

Microsoft va offrir en France une nouvelle façon d’acheter une console Xbox avec le service Xbox All Access. Il s’agit ni plus ni moins que d’un crédit sur 24 mois (à un taux légèrement négatif) intégrant l’achat de la console et 24 mois d’abonnement au Xbox Game Pass Ultimate.

Pour cet abonnement, la Xbox Series S sera proposée à 24,99 euros par mois, alors que la Xbox Series X sera proposée à 32,99 euros mensuels. Il y a donc une différence de 8 euros par mois entre les deux modèles de consoles, ce qui paraît plus indolore que les 200 euros de différence en achetant comptant.

Conclusion : croire ou non à la promesse de la Series S

Si nous avions facilement pu recommander la PS5 plutôt que la PlayStation 5 Digital Edition, le choix du côté de Xbox est beaucoup plus difficile. La Xbox Series S est vraiment une console très intéressante sur le papier. Pour 300 euros, il s’agit d’une console next-gen qui promet d’être capable de faire tourner tous les jeux avec un rendu jusqu’en 1440p et jusqu’à 120 images par seconde. Son manque de lecteur de disque est pallié en partie par l’abonnement Xbox Game Pass qui devient de plus en plus intéressant. Elle a en plus l’avantage d’être bien plus discrète et compacte que la PS5 ou la Xbox Series X. C’est une console « slim » avant l’heure.

En définitive, tout se joue sur la confiance que l’on peut faire aux promesses de Microsoft concernant la capacité de la console à réellement être confortable avec les jeux dans 3, 4, 5 voir 6 ans. Difficile de savoir à l’avance si les compromis choisis par la firme seront trop difficiles à porter pour les développeurs.

Mais cette promesse semble surtout concerner les passionnés de jeux vidéo. Ceux pour qui faire tourner un jeu en Full HD ou en 1440p serait deux choses totalement différentes. À ce public-là, Microsoft recommande plutôt la Series X et on serait tenté de suivre (si l’on s’arrête aux consoles Xbox). Pour les autres, la Series S pourrait bien être une très belle affaire permettant d’accéder à la next-gen à petit prix et de bénéficier du catalogue du Game Pass. La Series S semble avoir été conçu avec l’abonnement en tête, tant il a du sens pour une console dénuée de lecteur de disque.

Les actualités et rumeurs sur la Microsoft Xbox Series X

Catégories: Mobile

Stadia Makers : l’opération séduction de Google pour booster son cloud gaming

FrAndroid - lun, 21/09/2020 - 19:30

Google a dévoilé la première promotion de son programme Stadia Makers, conçu avec Unity pour aider les développeurs indépendants à concevoir des jeux --plus ou moins exclusifs-- pour Stadia. Huit jeux viendront ainsi enrichir le catalogue de la plateforme en misant sur l’originalité et la variété pour doper le service de cloud gaming.

Death Carnival

C’est l’un des reproches qui collent à la peau de Stadia : le service de cloud gaming de Google possède un catalogue assez pauvre, notamment en comparaison de l’offre pléthorique du service xCloud de Xbox ou du Game Pass qui est accessible sur console comme sur PC.

Un programme pour doper le catalogue Stadia

Près d’un an après son lancement, Google a progressivement musclé son jeu et ajouté de nombreux titres dont des blockbusters comme Marvel’s Avengers, Hitman ou bientôt Sekiro : Shadows Die Twice (à l’automne), saupoudré le tout d’un peu d’exclusivités (Gylt, Super Bomberman R Online, Gunsport, Outcasters…).

Pour aller plus loin
Google Stadia : fonctionnement, jeux, avis, prix… tout ce qu’il faut savoir sur ce service de cloud gaming

Au total, Stadia a promis en janvier dernier 120 nouveaux jeux, dont 10 exclusivités, pour les mois qui suivaient. Une partie a déjà vu le jour, les autres arrivent. Et pour enrichir le tout, Google a également mis au point un programme pour attirer les développeurs sur sa plateforme. Baptisé Stadia Makers, il a été annoncé au printemps dernier en collaboration avec Unity lors de la GDC, la conférence des développeurs de jeux vidéo.« Stadia Makers est un programme qui offre l’aide de Stadia et Unity aux développeurs de jeux indépendants qui veulent proposer leurs titres aux joueurs de Stadia », explique à Frandroid un responsable de Stadia. « Ces développeurs sont parmi les plus passionnés et créatifs de notre industrie. Ils prennent des risques pour nous faire tous avancer, mais ils ont besoin de soutien pour le faire. »

Des développeurs passionnés et créatifs

Et notamment pour apporter des jeux sur le cloud gaming, admet-on chez Google. La première promotion vient ainsi d’être dévoilée. Parmi les heureux gagnants, huit jeux de tous horizons, du shooter au RPG d’aventure qui vous fera taper sur votre clavier en passant par le point’n’click. Leur point commun : le jeu arrive en 2020 ou 2021 et il a été conçu avec le moteur Unity. De quoi permettre une aide aux développements de la part des deux géants.

La liste des jeux indés de Stadia Makers
  • Tohu (Développeur: Fireart Games / Editeur : The Irregular Corporation) – Disponible à l’automne 2020
  • Death Carnival (Furyion Games) – Disponible cet hiver
  • Unto The End (Développeur : Ton Studios / Editeur : Bug Sugar) – Disponible prochainement
  • Figment : Creed Valley (Bedtime Digital Games) – Disponible début 2021
  • Nanotale – Typing Chronicles (Fishing Cactus) – Disponible prochainement
  • The Darkside Detective Season 2 (Développeur : Spooky Doorway / Editeur: Akupara Games) – Disponible prochainement
  • Kaze and the Wild Masks (Développeur : PixelHive, SOEDESCO Studios / Éditeur : SOEDESCO Studios) – Disponible début 2021

Les titres du programme Stadia Makers

Ce sont donc des titres très variés qui vont ainsi venir s’ajouter à l’offre Stadia Pro pour beaucoup et à la librairie pour tous.

L’aide technique d’Unity, les sous de Stadia

Pour être éligible, le jeu devait être développé sur Unity 2019.3 ou version ultérieure et être disponible le jour de sa sortie en même temps sur Stadia que sur une autre plateforme (bien souvent Steam).

Pour faire venir les développeurs, Google offre donc gratuitement le matériel de développement et un financement, quand Unity assure l’assistance technique.

« Avec Unity 2019.3 déployé en janvier dernier, Unity avait annoncé des outils et un support compatibles avec la production de jeux sur Stadia. Le programme Stadia Makers contribue à étendre l’accès à Stadia aux développeurs intéressés en fournissant une aide à ceux qui intègrent le programme. Cela va les aider à boucler leur jeu avec succès, » nous rappelle un porte-parole d’Unity.

Lien YouTube

Développeur recherche exposition

Du donnant-donnant pour un service qui peine à décoller et des développeurs indépendants en quête de soutien notamment financier. «  C’est le support complet du package que nous obtenons qui est un véritable plus », admet Linda Bendsneijder (Kaze and the Wild Masks). « Chez Stadia, ils ont été là pour répondre à toutes les questions brûlantes que nous pourrions avoir ou en examinant les problèmes auxquels nous étions confrontés et en proposant des solutions. »

Lien YouTube

Mais c’est aussi l’exposition d’un titre indépendant qui va changer : « Plus de joueurs vont pouvoir profiter de Unto The End », se félicite Stephen Danton, game designer du jeu. Car Stadia va aussi assurer la communication autour des jeux lancés sur sa plateforme. Et cela, beaucoup de studios n’auraient pu se le permettre. « C’est un jeu que la presse ne prend généralement pas en main, donc obtenir une visibilité sur Stadia est un aspect plus que bienvenu », admet Bruno Urbain, patron de Fishing Cactus derrière le jeu Nanotale.

« Être un jeu Stadia Makers signifie que nous tirons parti de la technologie de pointe tout en étant simultanément plus accessibles à un public plus large qui pourrait ne pas avoir accès à du matériel robuste par lui-même », confie David Logan (Akupara Games), conscient que son jeu Darkside Detective Season 2 est un jeu un peu à part avec son style rétro et qu’il n’aurait pas forcément attiré l’attention immédiatement, perdu au milieu de la jungle de jeux sur Steam.

The Dark Detective Season 2

Si l’aide financière est un aspect non négligeable, il n’est pas là pour compenser la difficulté technique souvent avancée pour justifier de l’impasse d’un développement sur Stadia. Du côté des développeurs, on assure que cela ne change rien de concevoir son jeu pour la plateforme de cloud gaming. « Ce n’était pas plus compliqué pour nous de faire notre jeu pour Stadia que pour une autre plateforme », reconnaît Stephen Danton. « C’est peut-être dû au fait que nous partageons une même philosophie de conception : aucune friction, une expérience concentrée autour du joueur… »

Lien YouTube

Pour Bruno Urbain, développer Nanotale pour Stadia a été assez similaire. « On pourrait se dire ‘C’est juste un .exe fonctionnant dans le cloud’, mais la technologie est beaucoup plus complexe que cela et nécessite une bonne compréhension technique », reconnaît-il. « Pour rendre le système aussi stable et agréable pour ses utilisateurs, Google demande au jeu de se conformer à un certain niveau de qualité qui est très similaire à ce que l’on peut trouver sur les consoles. Comme nous sommes expérimentés dans le développement sur consoles, ce n’est pas vraiment une nouvelle façon de concevoir notre jeu, mais c’est en effet une technologie différente et une nouvelle pensée. »

Suffisant pour attirer de nouveaux joueurs ?

Avec ces huit premiers titres, Google Stadia espère montrer que son service est dynamique et capable d’apporter un vent de fraîcheur à son offre, de la diversité. « Nous sommes ravis de ce large éventail de jeux à venir sur Stadia », nous confie-t-on chez Google. « Ce n’est que la première annonce du programme Stadia Makers qui ne fera que s’étendre par l’avenir. Ces jeux vont arriver aux côtés de jeux AAA d’éditeurs de renom comme EA, 2K Games, Ubisoft, etc. De quoi proposer du contenu très varié pour tous les types de joueurs. C’est important pour nous !»

Tohu

Cela sera-t-il suffisant pour séduire les joueurs et redonner un coup de boost à une plateforme qui peine à décoller ? Stadia multiple pourtant les innovations pour se démarquer (Crowd Play, click to play, State Share, multjoueur, etc.), L’avenir le dira, mais il faut au moins reconnaître, qu’à défaut de toujours bien communiquer sur son produit, Google ne lésine pas sur les moyens pour lui donner fière allure.

Xbox beta

Gratuit APK

Retrouvez les dernières actualités sur Google Stadia

Catégories: Mobile

Mercedes EQA : n’attendez pas le SUV électrique pour 2020, il est retardé de quelques mois

FrAndroid - lun, 21/09/2020 - 17:39

Initialement attendu pour la fin du millésime 2020, le crossover compact EQA paye les pots cassés d’une série de déconvenues entraînant de facto un retard d’environ six mois. Une mauvaise nouvelle pour Mercedes, qui doit encore faire ses preuves sur le créneau de l’électrique après un EQC mitigé.

Le Mercedes EQA ne verra finalement pas le jour en 2020

Mercedes n’est pas le constructeur le plus en vue sur le créneau de l’électrique. Certes, son Sport Utility Vehicle EQC jouit d’un grand confort, de bonnes performances et d’une interface logicielle de pointe, mais son prix trop onéreux couplé à une autonomie trop juste et un conservatisme stylistique peu audacieux ont du mal à le démarquer de la concurrence actuelle.

Six mois de retard

La firme à l’étoile cherchera cependant à redorer son blason avec deux nouvelles automobiles branchées attendues au cours des prochains mois : l’excitante berline EQS et ses 700 kilomètres d’autonomie, vouée à concurrencer la Tesla Model S, aux côtés du crossover compact EQA, le pendant électrique du GLA thermique. Problème : sa présentation et sa commercialisation ont apparemment été chamboulées.

Le Mercedes EQA pendant ses essais hivernaux

D’après les informations du site spécialisé Autocar, la firme d’outre-Rhin a été contrainte de bousculer le calendrier de son prochain quatre roues, initialement attendu au troisième trimestre 2020. Le lancement des ventes devait intervenir d’ici la fin de l’année. Sauf que plusieurs déconvenues ont entraîné un retard d’environ six mois, sans que l’on connaisse aujourd’hui la nouvelle date d’officialisation.

Calendrier bousculé : les raisons

Plusieurs raisons expliquent cet ajournement : en premier lieu, le média britannique mentionne des problèmes d’approvisionnement de batteries. Les difficultés liées à la pandémie du coronavirus (Covid-19) ont également joué un rôle, combinées à une réorganisation interne relative à la production des véhicules électriques de la marque.

Le Mercedes EQA

Ce dernier point impacte considérablement le planning de l’EQA, qui profitera de l’usine de Rastatt, en Allemagne, pour son assemblage. Or, le futur SUV Mercedes EQB, normalement construit à l’usine d’Hambach, en France, devrait être délocalisé à Rastatt. Pourquoi ? Car Ineos serait sur le point de racheter Hambach, compromettant l’organisation originelle de Mercedes.

Toujours d’après Autocar, l’EQA aura le droit à deux versions distinctes : l’une équipée d’un seul et unique moteur, l’autre de deux. La division sportive du groupe, AMG, pourrait aussi développer une déclinaison sportive, bien que ces informations sont à l’heure actuelle à prendre avec des pincettes.

Autocar

Catégories: Mobile

Epic vs Apple : « Fortnite : Sauver le monde » ne sera bientôt plus disponible sur Mac

FrAndroid - lun, 21/09/2020 - 15:35

Epic et Apple ne semblent pas décidés à enterrer la hache de guerre. Le développeur annonce que le géant californien a bloqué les mises à jour de « Fortnite : Sauver le Monde » pour les utilisateurs de Mac. Le tout sur fond d’enquête contre Tencent qui détient 40 % d’Epic Games. Ambiance.

Fortnite est le titre phare d’Epic Games

Nouveau coup dur pour les joueurs Fortnite utilisant des produits Apple. Après le bannissement du jeu d’iOS, Epic annonce que la nouvelle mise à jour de « Fortnite : Sauver le Monde » ne sera plus disponible sur les Mac dès le 23 septembre 2020. « ‘Fornite : Battle Royale’ reste accessible pour les joueurs Mac pour le moment » précise l’éditeur. Selon lui, et sans grande surprise, la faute en incombe uniquement à Apple :

Fortnite : Battle Royale reste jouable pour les utilisateurs de Mac pour le moment sur la version 13.40, mais ne recevra pas les prochaines mises à jour à cause des actions d’Apple. La dernière version de « Fortnite : Battle Royale » est disponible sur Playstation 4, Xbox One, Nintendo Switch, PC, GeForce Now et sur Android via l’application Epic Games disponible sur epicgames.com et sur le Samsung Galaxy Store.

Interrogé par AppleInsider, Epic a confirmé ces propos précisant que « la fin de ‘Fortnite : Sauver le Monde’ sur Mac est le résultat direct de la suppression du compte développeur d’Epic le 28 août dernier ».

Néanmoins, Epic pourrait distribuer ses applications Mac sans la certification d’Apple. Mais le développeur estime que l’expérience utilisateur serait moins optimale puisqu’elle nécessiterait un plus grand nombre d’actions et de mesures supplémentaires. Résultat : les joueurs restent les grands perdants de cette guerre.

Epic indirectement visé par une enquête américaine

Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule — hasard du calendrier ? — la fin de « Fortnite : Sauver le Monde » est annoncée alors que les autorités américaines lancent une enquête contre Tencent, l’entreprise qui se cache derrière WeChat, le service de messagerie le plus utilisé de Chine et récemment attaqué aux États-Unis par Donald Trump.

Mais Tencent, c’est aussi une holding détenant des parts dans plus de 300 entreprises, indique Bloomberg. Parmi elles, Epic à hauteur de 40 %. Une part non négligeable donc. Selon AppleInsider, Epic devrait donc être indirectement touché par cette enquête. Pas de quoi apaiser les tensions entre les États-Unis et la Chine.

Suivez le combat de Fortnite vs Apple

AppleInsider

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur