Perles des profs ...

1 post / 0 new
MasterSleepy
Perles des profs ...

"En nette progression vers le zero absolu !"

"A les prétentions d'un cheval de course et les résultats d'un âne."

"Participe beaucoup... à la bonne ambiance de la classe.
Se retourne parfois... pour regarder le tableau."

"Ensemble bien terne, élève peu lumineux"
Juste en dessous, par un autre prof :
"Elève brillant... par son absence"

"Dors en cours, sur le clavier ou le tapis de souris, selon l'urgence."
Un peu plus loin :
"Ne se réveille que pour boire son café à l'intercours"..

"Des progrès mais toujours nul."

"L'apathie a un visage."

"Sèche parfois le café pour venir en cours."

"Un vrai touriste aurait au moins pris des photos."

"En forme pour les vacances."

"Tout comme son accolyte William, plonge inexorablement dans les
profondeurs de la nullité."

"Fait preuve d'un absenteisme zélé."

"Fait des efforts désepérés...
...pour se rapprocher de la fenêtre."

"Hiberne probablement."

"Printemps arrivé, toujours pas réveillé."

"Elle mâche... Elle parle... Elle mâche... Elle parle..."

_Reflexions orales_

"Le jour où il pleuvra de l'intelligence, mets toi tout nu et sort dehors"

Cours d'économie, classe de seconde en reflexion à une mauvaise réponse
: "Il n'y a pas que les pays qui soient sous-developpés"

_Quelques remarques de profs à leurs élèves ._

"Qu'est-ce que l'utopie?... C'est quand vous croyez que vous êtes
bons!!!"

"N'essayez pas de comprendre vous reverrez tout ça l'année prochaine."

"Style : s'il y en a un, à revoir complètement"

Remarque récurrente sur les copies : "CCC".
Un jour un étudiant a enfin demandé "C'est quoi CCC ?
- Calculé Comme un Con."

"Vous n'êtes pas capable de faire vous même votre propre travail
tout seul".

"Mademoiselle je ne me moque pas car vous êtes une élève
sympathique, mais franchement, votre copie est une caricature digne de
figurer dans un bêtisier pour les longues soirées d'hiver"

"Pour vendredi, vous me faîtes les exercices
1,2,3,4,5,7,8,9,11,12,13,14,15,16,18 des pages 131-132."

"Quel bac préparez-vous, monsieur P. ? 2001, 2002, 200N ?"

"Madame, on dit un ou une chose?

- UN élève, UNE question stupide, UNE chose ... Enfin, je ne
m'étonne plus de la débilité de vos questions, vu votre état de
délabrement mental, et même si c'est une question de génétique, il
faudrait vous calmer."

"ANGLAIS: 11/20. L'anglais est aussi une langue parlée."

"ANGLAIS: S'est bien ménagée ce trimestre."

"Tu te gargarises de grands mots dont tu ne connais même pas le
sens. Je te laisse croupir dans ta crasse intellectuelle."

"Alors je vais vous donner un coup de poing... euh non, un coup de
pouce... c'est bien un coup de pouce l'expression ?"

"Je voudrais faire germer en vous la méfiance..."

"Si un mec utilise l'impératif avec moi... avec ce que je lui
fais, il retourne dans l'utérus de sa mère !"

"A qui est-ce que je mets une mauvaise note générale ?"

"J'espère que vous avez fait vos exercices car cette fois je
n'accepterai plus les excuses fumeuses du genre ma tante est morte hier!"

"Je vois bien que vous n'avez pas compris... c'est comme si
j'avais fait un cours sur l'application élastique dans un univers
caoutchouteux!"

"Rangez moi cette calculatrice?! La calculatrice, c'est pour les
mauvais, on commence comme ça, on finit ingénieur?!?"

"Bon, je ne tiens pas à vous accabler, ça ne servirait à rien.
Mais quand vous repasserez cet examen en septembre."

"Au fait, en parlant du devoir que je vous ai donné pour Jeudi, si
vous l'avez trouvé facile, vous vous êtes trompés, c'est pas possible
autrement."

"Vous inquiétez pas, si vous avez pas le niveau pour aller en
prépa, on sera là pour vous le dire ..."

"PASTEUR?????!?!?!??? Mais vous REVEZ?????!?"

"Mais mon pauvre ami, si vous devenez ingénieur, mais... je vous
invite au restaurant?!?"

"N'a pas les outils pour passer le bac."

"Je conseillerais à tous ceux qui n'ont pas achevé le calcul du
premier déterminant d'opter plutôt pour des études de lettres."

"Nadège, 20/20. C'est pas mal."

"09/20. Votre devoir ne peut ressembler qu'à une soupe délayée."

"Parfois on ne comprend rien à quelque chose, on se dit que c'est
con et que c'est nul, alors qu'on devrait s'interroger sur notre
capacité à comprendre."

Plus tard : "Monsieur Le pocreau, c'est nul, j'ai rien compris, je
vous ai mis 7."

"6/20. Garde tes excès de lyrisme pour d'autres matières."

"Tu ne l'as pas fait tout seul ce devoir, dis-moi ?
- Euh...
- Je te dis ça parce que le Théorème de Pythagore on ne l'a pas
encore vu.
- Oui, je l'ai fait avec mon père.
- Et je suis sur que ton père c'est le meilleur de la famille en
Maths.
- Ah ça oui.
- Bon, eh bien t'as 5/20."

"061/4 -. Par générosité."

Migration writed for MasterSleepy